sculpture - arts mélangés
création, outils artistiques
une façon de sculpter
arts mélangés


>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
prochaines dates :
> Tourmente - Musique du lieu en Lozère - Concerts - Chapelle du Mont Lozère et ses abords (48) - Dimanche 24 juin 11:00-12:00 2018
> Tourmente - Musique du lieu en Lozère - Exposition visuelle et sonore en plein air - Chapelle du Mont Lozère et ses abords (48) - Organisation Pays d'art et d'histoire Mende et Lot en Gévaudan, CAUE du Lozère et Rudeboy Crew / festival d’Olt. Dans le cadre du Mois de l'architecture Occitanie et de Mont-Lozère en fête. Partenaires : Union européenne - association Terre de vie en Lozère, DRAC Occitanie, Département de Lozère, Parc national des Cévennes, commune de Mont-Lozère-et-Goulet. - Dimanche 24 juin 12:00-14:30 2018
> Tourmente - Musique du lieu en Lozère - Concerts - Chapelle du Mont Lozère et ses abords (48) - Dimanche 24 juin 16:00-17:00 2018
> Fuse - Résidence - Labo Novo, Reillanne (04) - Du 14 au 21 juillet 2018
> Fuse - Performance - Labo Novo, Reillanne (04) - Du 18 au 19 juillet 2018

contactez-nous

Création : Evous


Cadillac, 2003

Cadillac, 2003. Ph. Vincent Monthiers Cadillac, 2003. Ph. Vincent Monthiers Cadillac, 2003. Ph. Vincent Monthiers Cadillac, 2003. Ph. Vincent Monthiers Cadillac, 2003. Ph. Vincent Monthiers

Denis Tricot, sculptures

Pendant quelques heures ou quelques jours, en explorateur, Denis Tricot installe, déplace, écroule ses sculptures éphémères au rythme vif de l’improvisation. Il visite du bout des planches, attentif aux moindres recoins, détails et accroches offerts par un site. Ses matériaux : seize arcs de trois mètres de haut et trente-six planches de 3 mètres réunies en douze fils de bois de 9 mètres défient la pesanteur et engagent une conversation avec le bâti, l’air, la lumière, les passants. Ils jouent de tout mouvement, de toute vie. Une musique se révèle. Frottements, glissés, battements, frappes dégagent des acoustiques, soulignent les atmosphères.
Les utilisateurs du site, dans leurs déplacements, au détour d’une courbe, se découvrent un nouveau regard. Un arc, posé en équilibre, va dévier le parcours habituel du passant. L’habitant hésite devant l’obstacle dérisoire, le contourne, s’irrite ou s’interroge.