sculpture - arts mélangés
outils artistiques, créations
une façon de sculpter
arts mélangés

accueil > arts mélangés



> L’éphémère pour partage
> A quoi ça sert ?
> L’art contemporain et les musiciens d’Etaules
> Je ne sais pas
> retenir son souffle, sinon tout disparaît
> Un peu d’art en quartier
Création : Evous


arts mélangés

art et espace partagé
art et espace partagé
arts mélangés
le corps et l'espace

Editorial par Jean-Louis Poitevin

Un atelier de réflexions partagées

Les enjeux

Toutes les pratiques artistiques et culturelles sont basées sur la séparation entre créateurs et spectateurs et confinent ces derniers à une réception finalement passive de l’œuvre. Seul son environnement
social donne alors à chacun la possibilité de se réapproprier cette « expérience ».
Prendre en compte aujourd’hui une forme directe d’expérience vécue par le spectateur comme fondement du partage suppose que soient remis en cause radicalement ces séparations et ces clivages.
Une telle expérience suppose de reconnaître à chacun cette capacité de donner une unité à un ensemble hétérogène de sensations, de perceptions et de pensées mais aussi de lui en fournir non seulement les moyens mais aussi l’occasion. L’œuvre, du projet à sa réalisation peut constituer une telle occasion.
Denis Tricot a fait ce choix. Il pratique avec une détermination sans faille un art qui se trouve au cœur de ce questionnement. En ouvrant sur son site personnel un espace de Revue, il entend donner la parole à tous ceux que ces questions concernent.
J’ai accepté de prendre en charge le suivi rédactionnel de cet espace de partage, de réflexion et de discussion, par amitié mais aussi par respect pour cette démarche qui dans sa radicalité est susceptible d’offrir à d’autres les moyens de s’autoriser à entamer ou à poursuivre leur propre démarche. Mais je ne l’aurai pas fait sans le soutien effectif de Céline Delavaux qui par son engagement et ses compétences rend possible la réalisation de ce projet.

Il existe de nombreuses revues, de nombreux blogs, mais un tel espace de partage n’existe guère sous cette forme. En effet, c’est prioritairement à vous de le faire vivre en échangeant et en partageant avec nous vos analyses, vos réactions et vos réflexions sur l’ensemble des sujets que ces pratiques mobilisent. Ici, ce sont les idées qui priment. Analyses et synthèses, remarques et commentaires et surtout propositions ne pourront que se situer dans une démarche qui épouse le processus sensible et intellectuel constituant le cœur des arts mélangés et des pratiques partagées.

Un espace d’autorisation
Arts Mélangés, la revue est donc un espace d’autorisation pour tous ceux et celles qui savent que le texte et l’image entretiennent des rapports complexes, que le son et le geste sont aussi essentiels à nos vies que l’air et l’eau et que la complexité est en l’homme comme la forme de son devenir.
Arts Mélangés, la revue établira des liens entre le temps long du projet et le temps court de la réalisation, entre l’immédiateté des images et des sons et la durée propre au texte, entre mots et actes, entre geste et mouvement, matériaux et formes et participera à l’invention de leur langue commune.
Cette revue va donc se construire avec vous et grâce à vous puisqu’elle accueillera vos contributions dans un esprit d’ouverture et de complicité. En effet, le mélange est mouvement de l’homme vers cette unité qu’il construit à travers les plus profondes de ses expériences.

La revue
Arts mélangés - la revue ne se présente pas comme une revue classique par numéros thématiques mais comme un ensemble réticulaire composé de cinq grand tiroirs ouvrant chacun sur un ensemble cohérent de questions et de réflexions. Elles seront alimentées en permanence par nos contributions porteront aussi bien sur l’actualité que sur les enjeux les plus essentiels.

1 Art et espace partagé  : ce premier tiroir accueillera des réflexions sur la question des publics, des institutions, de l’espace public et de tout ce qui se passe à l’articulation entre privé et public, lieux officiel et rue...

2 Arts mélangés et partage  : ce deuxième tiroir accueillera l’ensemble des questions portant sur le statut de l’artiste comme auteur, créateur, sur ce que signifie et implique le fait de créer à plusieurs et
sur le statut des œuvres réalisées selon de tels principes...

3 Le corps et l’espace : ce troisième tiroir permettra d’interroger la manière dont certains artistes, certaines pratiques transversales réinventent des rituels et du vivre ensemble à travers l’expérience
artistique faite par les spectateurs en interaction directe avec les artistes. Ces mises en œuvre multiples ouvrent sur de nouvelles
visions de la ville, de l’espace et prennent toutes, leur origine dans une conception ouverte et libre du corps dans l’espace et dans la cité...

4 Les nouvelles formes de médiation : ce quatrième tiroir permettra de questionner l’ensemble des paramètres qui concourent à la réalisation d‘une œuvre d’arts mélangés, des implications les plus locales aux plus globales, des choix des partenaires au choix des participants. C’est la triangulation artiste-producteur-public ainsi que la question de la
diffusion qui constitueront le cœur des textes présentés ici.

5 Actualité et critique : ce cinquième tiroir permettra de suivre de manière détaillée l’actualité des arts mélangés et de réagir à chaud à l’ensemble des problèmes des questions et des polémiques qui ne
cessent d’alimenter la vie tumultueuse des pratiques artistiques d’aujourd’hui.

6 Appels à contribution  : ce sixième tiroir sera celui de l’élaboration des projets nés de la rencontre entre ceux qui pratiquent et vivent les arts mélangés et ceux qui s’y sentent impliqués ou ont simplement envie
d’accompagner ces démarches. On y trouvera aussi bien une sorte de liste de sujets à développer que de proposition auxquelles répondre. Ce sera la boite aux idées et la boite aux lettres de la revue.