sculpture - arts mélangés
création, outils artistiques
une façon de sculpter
compagnonnage.s


>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
>
prochaines dates :
> Fuse - résidence - Les Eclats, pôle artistique de danse contemporaine à La Rochelle (17) - Du 13 au 17 mai 2019
> Fuse - expérimentation publique - Les Eclats, La Rochelle (17) - Jeudi 16 mai 18:30-19:30 2019
> Botanique - dessin, rencontres autour d’une intimité - Musée national de la marine - Ancienne école de médecine navale de Rocefort - Vendredi 24 mai 2019
> Sur un paysage, un paysage, opus 3 - Tourbière de Lajo - Interstices, Conservatoire des sites de Lozère et Communauté de communes de Lajo - Du 13 juin au 1er septembre 2019
> Botanique - dessin, rencontres autour d’une intimité - Musée national de la marine - Ancienne école de médecine navale de Rocefort - Vendredi 28 juin 2019

contactez-nous

Création : Evous


Frémissements

Frémissements, création le 17 mars 2019 - Le Ciel de Royan - Dans le cadre de Bien Entendu !
Frémissements, création le 17 mars 2019 - Le Ciel de Royan - Dans le cadre de Bien Entendu !

Solo, le dessin musical

Denis Tricot, dessin musical
Eric Cordier, mise en son et traitements électroniques

Un point de départ : image et son sont deux aspects d’une même réalité dans des gammes de fréquences différentes. Dessin et musique sont leurs pendants artistiques.
Frémissements est un spectacle alliant dessin, vidéo, composition instantanée, musique et traitements électroniques. Dans ce duo le dessin sonore est composé en temps réel, donné à voir par projection vidéo. La matière sonore est également composée et (multi)-diffusée en direct. La création fait entendre les sons de la pratique du dessin dans ses différentes dimensions : variété des outils, des gestes et intentions du dessinateur. Ils sont le matériau de base exclusif de la musique modelée à travers différents modes de captation et traitements électroniques. Le lien physique qui lie l’image au son se trouve exposé par le biais de technologies visuelles et sonores.
Le spectateur-auditeur se retrouve immergé au cœur de la matière picturale et graphique dans le cocon de ses clameurs et chuchotements.


Partenaires
Spectacle accueilli en résidence par le GMEA – Centre National de Création Musicale d’Albi-Tarn.Lieu Multiple à Poitiers, L !ve Art-Performance à Evreux / Maison des arts Solange Baudoux,Le Ciel de Royan. Promenade d’artiste est membre de Futurs composés.
Promenade d’Artiste est conventionnée par la Région Nouvelle Aquitaine. Mortagne-sur-Gironde (17) met à disposition l’Etoile, base pour l’expérimentation artistique.

Calendrier
Premières expérimentations : 21 janvier 2017 à Mortagne-sur-Gironde (17), 1er au 5/04/2017 à Arcens (07), 11 au 14 mai 2017 à Mortagne-sur-Gironde (17)
Résidence du 25 au 27 septembre 2017 - Riec-sur-Belon (29)
Résidence du 4 au 8 décembre 2017 - Lieu Multiple, Poitiers (86). Sortie de résidence le 8 décembre à 18h30.
Résidence 8 et 9 février 2018 - Evreux (27) - L !ve Art-Performance / Maison des Arts d’Evreux, au Musée d’Art-Histoire-Archéologie. Performance - étape de travail en public le 9 février
17 au 22 septembre 2018 – Gmea à Albi
Présentation de travail en cours jeudi 20 septembre à 18h30
21 au 25 février 2019 - Résidence au Ciel de Royan (17)
A venir :
17 mars 2019 - Création accueillie par le Ciel de Royan (17) dans le cadre de Bien Entendu, mois pour la création musicale de Futurs composés.
24 mars 2019 - Concert à l’Abbaye de Trizay

Des plissures de tracé aux froissements hertziens
Pour ce projet alliant musique et image, je travaille le real time processing avec, entre
autres, des outils TC Electronic (Dk) de traitements algorithmiques (entièrement programmables). Le spectacle donne à voir le dessin en train de se faire, le concert donne à entendre le son du crayon sur la feuille de papier par l’intermédiaire de différents modes de captation. Compositeur, j’opère un choix sur les modules de traitement du son en temps réel et assemble ces sons en musique, dans une étroite interaction avec le dessinateur, qui par les nuances et la maîtrise de son trait de crayon, contrôle l’activité des traitements électroniques. En effet, chaque algorithme assemble une douzaine de modules de traitements de base selon des milliers de combinaisons possibles. Les modifications des paramètres de traitement du son sont déterminées par le timbre, la hauteur, l’intensité, le rythme du trait de crayon. Ainsi dans ce dispositif, le compositeur détermine l’ordonnancement et la couleur musicale tandis que le dessinateur par son interprétation fait varier les nuances de la musique. Ce dispositif permet, en temps réel, le glissement du champ spatial à deux dimensions du dessin vers le champ temporel de la musique avec l’appui d’outils technologiques.
E.C.

Dessin musical, musique du dessin
Tout part des sons de l’outil sur le papier, que l’on dessine avec un fusain, un feutre ou
directement avec un micro écrasant craie ou charbon de bois. La table qui reçoit le papier est sonorisée. En variant les matériaux, les outils à dessiner et la granulation du papier nous jouons en temps réel avec la texture des sons.
Le dessin se construit dans les sensations de base du tracé : vers le haut, vers le bas,
courbes, obliques, droites descendantes… Accélérations, saccades, hachures, longues montées, petits traits tremblés, sont à la fois visibles sur la feuille, retransmis sur écran et simultanément multi-diffusés dans une extrême attention à toutes les variations du son provoqué par la pointe des crayons sur le papier suivant l’impulsion du poignet. Le geste, la danse des mains, l’engagement du corps sont à la base du dessin, à la base de la musique.
Le son guide le trait, se répond à lui-même dans une boucle auditive, générant une musique de matières graphiques, de crissements et de veloutés. Ces sons sont repris dans l’ordinateur d’Eric Cordier qui, avec ses outils de traitement développe un travail en temps réel. Il fabrique instantanément une musique qui prend sa source dans l’émergence du dessin.
D. T.